Le rituximab (MabThéra® ou Rituxan®)

Qu’est ce que le rituximab ?

rituximab Mathera rituxanLe rituximab (commercialisé par les laboratoires Hoffmann-La Roche et sa filiale Genentech sous les noms Rituxan® et MabThera®) est un anticorps monoclonal dirigé contre la molécule CD20 présente à la surface des cellules B du stade pré-B au stade de lymphocyte B mature. Il s’agit d’un anticorps chimérique composé de domaines constants humains et de domaines variables murins.

Quand est-il proposé ?

Le rituximab est proposé dans le cas de myasthénies réfractaires.

Une myasthénie peut être considérée comme étant réfractaires aux traitements conventionnels en cas d’échec à au moins un traitement de première intention par prednisone, azathioprine, cyclophosphamide, cyclosporine, IgIV et/ou échanges plasmatiques.
L’échec est défini comme une absence d’amélioration et/ou dégradation des paramètres évalués conduisant le clinicien à réintroduire d’autres traitements.

Comment se passe le traitement ?

L’introduction du rituximab se fait en 3 phases en hospitalisation de semaine (séjour de 2 à 3 jours)

  1. Jour J Injection de la première dose de 1000 mg par perfusion
  2. A J + 15 jours injection de la seconde dose de 1000 mg par perfusion
  3. A J + 6 mois injection de la dernière dose de 1000 mg par perfusion

Ces injections se font en suivant un protocole destiné à prévenir tout risque de réaction allergique.
Au préalable, un bolus (Solu-medrol, Paracétamol, Polaramine) est injecté en prémédication.Perfusion rituximab

Le rituximab est dilué dans une poche de 500 ml. Il est injecté à la vitesse de 50 ml/h. Celle-ci est augmentée par palier de 25 ml/h toutes les 30 minutes après un contrôle, par une infirmière, des paramètres vitaux du patient (tension artérielle, rythme cardiaque, saturation…).
La vitesse maximum d’injection est de 200 ml/h.

Dernière MàJ le : 28 juillet 2016 à 8 h 27 min

Page créée le 6 février 2015