La cyclosporine (Sandimmune®)

La cyclosporine (Sandimmune®) a récemment été testée lors d’essais cliniques à une dose équivalente à 1/3 de la dose utilisée pour des patients venant de subir une transplantation et pour lesquels une immunosuppression est recherchée afin de réduire les risques de rejets.

Ce traitement a été testé pour sa capacité à permettre à des patients myasthéniques de prendre moins de prednisone. Les résultats de cette étude ne sont pas encore disponibles bien qu’une étude préliminaire sans prednisone a permis de montrer que de telles doses apportaient une amélioration chez quelques patients si ceux-ci tolèrent les effets secondaires (tension élevée, migraines et augmentation de la pilosité).

Bien que la cyclosporine soit actuellement très utilisée pour l’évaluation de nouveaux agents immunosuppresseurs, les approches pharmacologiques tournées vers une immunosuppression non spécifique pour la myasthénie laissent beaucoup à désirer. On peut espérer que les stratégies futures emploieront une régulation plus spécifique de l’immunité et seront davantage ciblées sur des molécules ou des cellules précises.

Ces approches sont pour le moment expérimentales.

Dernière MàJ le : 3 décembre 2012 à 16 h 19 min

Page créée le 29 septembre 2012